Anima !

ANIMA !

En Chine, depuis le VIe siècle, une forme de théâtre semblable à l’animation est présentée : le théâtre d’ombres. Au XVIIIe siècle, Robertson présentait des fantasmagories où, caché derrière un écran, il projetait des images de personnes, de monstres ou d’esprits qui donnaient au public le sentiment d’une apparition surnaturelle. Ainsi, le principe du cinéma d’animation, alliance du cinéma et des arts plastiques, a existé avant le cinéma. Notre festival a toujours été très attentif aux films d’animation. Jean-François Laguionie, Aude Danset, Aurel, le studio Folimage de Valence sont venus présenter leurs œuvres à Lunel.

N’hésitez pas à aller, cette année encore, à la rencontre des trois pépites de cinéma d’animation que nous vous proposons et à visiter l’exposition consacrée à Josep, le prochain film d’Aurel (Galerie Musidora, Lycée L. Feuillade)