Boris Lojkine

Normalien, agrégé de philosophie, Boris Lojkine a décidé, à l’issue de sa thèse, de quitter l’université. Il est parti au Vietnam où il a réalisé deux films documentaires. Avec Hope (2014), sa première fiction, il a changé de continent pour se plonger dans l’Afrique des migrants. Le film a été présenté à la Semaine de la Critique à Cannes et a reçu des dizaines de prix dans les festivals. Dans son nouveau long-métrage de fiction sur les traces de la photographe Camille Lepage, Boris Lojkine « tisse un film vivant, vibrant, sur les guerres et le nécessaire regard extérieur, qui prend part, témoigne et porte aux yeux du monde une réalité violente et complexe. » (Bande à part)

 

Camille

France, République Centrafricaine, 2019, 1h30
de Boris Lojkine
avec Nina Meurisse, Fiacre Bindala, Bruno Todeschini

Jeune photojournaliste éprise d’idéal, Camille part en Centrafrique couvrir la guerre civile qui se prépare. Très vite, elle se passionne pour ce pays et sa jeunesse emportée par la tourmente. Désormais, son destin se jouera là-bas.
Le réalisateur Boris Lojkine, qui était venu aux Traversées en 2015, nous présenter sa première fiction, Hope, revient avec Camille, un bouleversant portrait de la jeune photojournaliste Camille Lepage. Toujours à la bonne distance, le film retrace son engagement, les liens tissés avec ceux et celles qu’elle rencontrait dans son travail, pour témoigner inlassablement de ce conflit que le monde entier regardait avec indifférence. Nina Meurisse incarne ce rôle avec une intensité rare, à la mesure du caractère lumineux et passionné de Camile Lepage.

Jeudi 19 mars 21h00
Séance précédée du clip Angeliko de Melissa Laveaux par le Temple caché